Pour un débat de fond honnête sur la colonisation

publié le 20 novembre 2005 (modifié le 16 mars 2017)

Une déclaration commune signée par cinq historiens.


« Historiens du Maghreb contemporain, nous sommes attachés au respect des règles du débat scientifique collectif sans complaisance, mais aussi sans polémiques personnelles. Nous sommes confrontés à une situation où les pressions visant à instrumentaliser l’histoire à des fins partisanes deviennent systématiques. Elles s’accompagnent d’accusations de nature à discréditer les « adversaires » Ces pratiques tendent à prendre aussi le pas sur le travail collectif dans le milieu des spécialistes. Nous les dénonçons car elles risquent d’hypothéquer l’indispensable renouvellement des études historiques dans un domaine aussi important que difficile. »

Jacques Frémeaux
Jean-Charles Jauffret
Claude Liauzu
Gilbert Meynier
Guy Pervillé