Le prince Harry n’est pas que nazi

publié le 15 janvier 2005 (modifié le 28 septembre 2019)

On s’est scandalisé à juste titre sur le déguisement ignoble de nazi du Prince Harry en Grande Bretagne, mais on a oublié de se scandaliser sur le thème raciste de la soirée déguisée à laquelle il assistait. En Occident, le colonialisme est encore fashionable...


" Grand émoi en Grande Bretagne : le prince Harry s’est pointé à une fête costumée avec un accoutrement de nazi - y compris le brassard avec la croix gammée.



C’est scandaleux.

Mais il y a un autre scandale : le thème de la soirée était « Native and Colonial » - c’est à dire « Indigène et Colon ».

Les photos nous montrent donc des petits crétins blancs déguisés en civilisateur avec schlague et casque colonial, des gros cons déguisés en nègres sauvages, avec visage noirci au bouchon, grosses lèvres peintes et os dans le nez. A un moment ceux qui étaient déguisés en nègres ont fait une « monkey dance » (dance des singes), braillant des onomatopées et mimant la sodomie collective - c’est bien connu, les indigènes négros sont des singes qui parlent une langue primitive et qui s’enculent entre eux... Tout le monde était mort de rire. Il n’y avait aucune personne de couleur dans l’assemblée, on était entre gens de bonne société.

En Angleterre, à juste titre, le consistoire israélite a demandé à Harry d’aller visiter Auschwitz à l’occasion du soixantième anniversaire de la libération du camp. C’est une très bonne idée ...

Mais moi j’aimerais bien qu’on se scandalise également sur les organisateurs de la fête à laquelle Harry était invité, qu’on oblige les jeunes qui ont trouvé drôle de se déguiser en « indigènes » et en tortionnaires coloniaux à aller visiter ...

Statue de l’amiral Olry à Nouméa.

... à aller visiter quoi ?

Y a-t-il quelque part un mémorial du colonialisme ? Existe-t-il quelque part un Yad Vashem pour les millions de mort de cette entreprise d’expansion occidentale ? Existe-t-il quelque part un travail pédagogique permettant aux jeunes blancs occidentaux de comprendre l’impact de cette histoire sur le mental des anciens colonisés ?

Non, cela n’existe pas.

On a débaptisé la Place Adolf Hitler à Strasbourg, mais on a gardé la statue d’Olry [1] sur la place centrale de Nouméa, celui qui préconisait « l’extermination de la race indigène en organisant des battues, comme pour les loups ».

C’est pour cela que personne n’a trouvé scandaleux le thème de cette soirée, c’est pour cela qu’on s’est focalisé sur l’ignoble brassard de Harry et qu’on a pas vu l’ignoble caricature raciste qui sous-tendait toute la soirée.

Il y a encore du boulot de pédagogie à faire ..."

Grégoire

Source http://paris.indymedia.org/article....

[1Le vice-amiral Olry, gouverneur de la Nouvelle-Calédonie de 1878 à 1880, réprima la révolte des Kanaks de 1878.