Chronologie succincte de la période française de l’Algérie

publié le juillet 2003 (modifié le 18 février 2019)

1830 - début de la conquête de l’Algérie par la France

1847 - reddition de l’émir Abd el-Kader, chef de la résistance à la conquête française - il sera interné à Toulon de décembre 1847 à avril 1848

1848 - l’Algérie est organisée en « trois départements français »

1870 - la nationalité française est accordée à tous les juifs d’Algérie (décret Crémieux)

1881 - instauration du code de l’indigénat applicable aux Algériens musulmans

1889 - loi accordant la nationalité française aux européens nés en Algérie

8 mai 1945 - manifestations nationalistes qui tournent à l’émeute ; la répression fait des milliers de morts parmi les Algériens (Sétif, Guelma)

1954 - au sein du parti nationaliste de Messali Hadj, un groupe forme le FLN et déclenche l’insurrection armée le 1er novembre - le FLN demande l’indépendance

1956 - le gouvernement Guy Mollet envoie le contingent en Algérie -
inscription de la question algérienne à l’ordre du jour de l’ONU

janvier/octobre 1957 - « bataille d’Alger » : la division parachutiste du général Massu ratisse le coeur de la ville pour combattre le FLN

13 mai 1958 - formation à Alger d’un Comité de salut public, présidé par le général Massu.

juin 1958 - vote des pleins pouvoirs au général de Gaulle ;

4 juin 1958 - de Gaulle se rend en Algérie ; il est accueilli triomphalement par les pieds-noirs à qui il déclare « Je vous ai compris ! »

1959 - de Gaulle proclame le « droit à l’autodétermination » pour les Algériens

24 janv/1er fév 1960 - « semaine des barricades » à Alger

5 septembre 1960 - début du procés du réseau Jeanson. Manifeste des 121.

8 janvier 1961 - référendum en France favorable à l’autodétermination des Algériens

22/25 avril 1961 - putsch des généraux (Salan, Challe, Jouhaud, Zeller ... )

17 octobre 1961 - répression sanglante d’une manifestation du FLN à Paris -
Maurice Papon était préfet de police

8 février 1962 - 8 manifestants anti-OAS trouvent la mort à Paris, au métro Charonne

19 mars 1962 - proclamation du cessez-le-feu, après la signature des accords d’Evian le 18 mars

26 mars 1962 - fusillade de la rue d’Isly à Alger

8 avril 1962 - référendum en métropole sur les accords d’Evian

mai/juin 1962 - l’OAS recourt à la politique de la terre brûlée - exode massif des pieds-noirs

1er juillet 1962 - référendum en Algérie sur l’autodétermination

3 juillet 1962 - proclamation de l’indépendance de l’Algérie