Histoire coloniale et postcoloniale

Nous contacter

Accueil > la reconnaissance du passé colonial > Généralités > France/Maghreb : colloque et rencontres en région PACA

France/Maghreb : colloque et rencontres en région PACA

lundi 11 septembre 2006, par la rédaction

L’Association Festival TransMéditerranée et la Ville de Septèmes-Les-Vallons (Bouches-du-Rhône) organisent un colloque à Septèmes-les-Vallons, les 6 et 7 octobre 2006 [1].

Au cours du même week-end, se dérouleront plusieurs rencontres dans le cadre de la Fête du livre de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes).

D’UNE RIVE A L’AUTRE
ECRIRE L’HISTOIRE, DECOLONISER LES MEMOIRES

SEPTEMES-LES-VALLONS - 6 et 7 OCTOBRE 2006
Hôtel de Ville Salle Fernand ROS
(Entrée au colloque : libre et gratuite.)

Programme Prévisionnel [2]

Vendredi 6 octobre - matinée

- 9h30 - Allocutions d’ouverture

- 1 - Ce passé qui ne passe pas
Le poids d’un passé commun et si différent ou les limites du modèle républicain d’intégration

  • 10h30 - Ici la République, là bas la Colonie
    Robert CHARVIN, Doyen honoraire de la faculté de droit, Professeur Université de Nice, spécialiste des relations internationales et du droit du développement, membre fondateur de l’ONG Nord-Sud XXI.
  • 10h50 - Les Harkis, une histoire occultée, une mémoire confisquée
    Témoignage de Fatima BESNACI LANCOU
    présidente de l’association Harkis et droits de l’homme, auteure de « Fille de Harkis » Editions de l’Atelier 2004 (prix Seligmann des droits de l’homme), de « Nos mères, paroles blessées » éd. Zellige 2006 et de « Treize chibanis harkis » à paraître aux éd. Tiresias.
  • 11h10 - De la France de la colonisation à la France d’aujourd’hui : les logiques d’exclusion et de discrimination dans la perception de l’étranger et la surveillance des frontières
    Karima DIRECHE SLIMANI, Chercheur au CNRS,
    Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme et Unité de Recherche Telemme (Temps, Espace, Langages).
  • 11h30 - Histoire coloniale / histoire nationale : fractures et enjeux
    Nicolas BANCEL historien, Professeur des
    Universités, Université de Strasbourg II, détaché à l’Université de Lausanne, auteur notamment de « La Fracture coloniale », éd. La Découverte 2005, et de « La République coloniale », Albin Michel 2003.

Vendredi 6 octobre - après-midi

- 2 - Histoire et
Mémoire. Transmission et Représentations

  • 14h30 - Histoire de la mémoire ou la mémoire comme objet et source de l’histoire
    Yvan GASTAUT Historien Université de Nice, chercheur au Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, membre de
    l’association Génériques, et auteur de « L’immigration
    et l’opinion en France sous la Vè République
     », Le Seuil, 2000.
  • 14h50 - La guerre d’Algérie dans la mémoire et l’imaginaire
    Selim KHAZNADAR,
    Professeur de mathématiques, Université de Constantine, responsable associatif.
  • 15h10 - Le legs urbanistique et la construction d’une mémoire
    MIKOU Khalid, Architecte, essayiste, Université de Casablanca, Maroc. Auteur notamment de « Riads, modulors et tatamis » Ed Archimedia 2003.
  • 15h30 - Du mythe du rôle positif de la colonisation à la
    déconstruction du mythe de la grandeur en France

    René NABA, journaliste, écrivain. Auteur de « Du Bougnoule au sauvageon, voyage dans l’imaginaire français » éd.
    L’Harmattan 2002 et « Aux origines de la tragédie arabe » éd. Bachari 2006.
  • 15h50 - Discussion

- 3 - Histoire et Mémoire. Transmission et Savoirs

  • 16h30 - Récits, archives, images... médiateurs du savoir et de la transmission
    Kmar BENDANA, Historienne Université de Tunis, chercheur à
    l’Institut Supérieur d’Histoire du Mouvement National,
    codirectrice de la revue Ibla de l’Institut des Belles Lettres Arabes, correspondante de la revue Histoire des Sciences Humaines.
  • 16h50 - Options et stratégies de scolarisation, enjeu de formation des élites : le cas de l’Egypte libérale (1920-1960)
    Frederic ABECASSIS, Maître de Conférences en Histoire contemporaine
    ENS Lettres et Sciences Humaines de Lyon, Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes, co-responsable de la collection Sociétés, Espaces, Temps, ENS éditions.
  • 17h10 - Algérie : de l’école coloniale à l’école nationale, quelles évolutions ?
    Aïssa KADRI, Sociologue, Université de Tours
    et d’Alger, Directeur de l’Institut Maghreb-Europe Université Paris 8.
  • 17h30 - Discussion.

En soirée, au Centre
Culturel Louis-Aragon de Septêmes-Les-Vallons :
Concert de musique et chants de Méditerranée avec le groupe Rassegna.

Samedi 7 octobre - matinée

- 4 - Histoire et mémoire. Transmission et
engagements

  • 9h30 - Algérie. La guerre des mémoires. Invention de l’étranger et invention des Pieds-noirs
    Eric SAVARESE, maître de Conférence en science politique Université de Perpignan, auteur notamment de « L’ordre colonial et sa légitimation en France
    métropolitaine. Oublier l’Autre
     » (L’Harmattan 1998) ; « Histoire coloniale et immigration » (Séguier 2000) ; « L’invention
    des Pieds-Noirs »
    (Séguier 2002)
  • 9h50 - « Le passé colonial et ses séquelles : un débat à poursuivre »
    François NADIRAS, militant des droits de l’homme LDH, section de Toulon.
  • 10h10 - Discussion
  • 11h00 Table-ronde. Passeurs de mémoire, passeurs de
    rive. (Témoignages, engagements, solidarités)

    Bernard DESCHAMP, Président de l’association d’Amitié FRANCE-EL DJAZAIR du Languedoc Roussillon, auteur de « Les Gardois contre la guerre d’Algérie », ancien député du Gard,
    Samia MESSAOUDI, responsable de l’association Au nom de la mémoire, auteur, éditrice,
    Claudes SALES, ancien appelé, auteur de « la Trahison »
    (Le Seuil 1999 - adapté au cinéma par Philippe Faucon),
    Jean-Philippe OULD AOUDIA,Président de
    l’Association Nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS (ANPROMEVO), auteur notamment de « La bataille de Marignane. La République aujourd’hui face à l’OAS » Ed Tiresias
    2006
  • 12h00 Conclusion
    Ecrire ensemble notre histoire, construire une mémoire commune, partager notre devenir ?

En soirée,au Cinéma 3 Casinos de Gardanne : projection du film « Indigènes » de Rachid BOUCHAREB (Algérie, Maroc,
France) avec Jamel DEBBOUZZE, Roshdy ZEM, Sami BOUADJILA, Sami NACERY (prix d’interprétation au Festival de Cannes 2006), suivie d’un
débat.

_____________________________________

Dans le cadre de la Fête du livre de Mouans-Sartoux  [3]

  • Vendredi 6 octobre, à 15h

Débat sur la colonisation
avec Benjamin Stora (Stock), Maïssa Bey
(L’Aube), Malika Mokeddem et Gaston Kelman (Max Milo).

  • Samedi 7 octobre, à 14h

Table ronde : Algérie-France, les réconciliations sont-elles possibles ?
avec Benjamin Stora, Souâd Belhaddad (Flammarion), Fatima Besnaci-Lancou
(Zellige), Maïssa Bey (L’Aube), Boualem Sansal (Gallimard) et Georges Morin (Le Cavalier bleu), animé par Frank Nouchi.

  • Dimanche 8 octobre à 16h

Table ronde : Les blessures de la colonisation
avec Souâd Belhaddad, Christiane Taubira, Gaston Kelman, et Pierre Joxe (Philippe Rey), animé par Jean-François Kahn.


[1Avec le soutien du
Conseil régional PACA, du FASILD et du Conseil général des Bouches-du-Rhône.

[2Il est également prévu une contribution écrite de Claude LIAUZU, Historien université Paris-VII ;
auteur de « Empire du mal contre grand Satan » Colin 2005 ; « Colonisation. Droit d’inventaire » Colin, 2004 ; « La société française face au racisme » (Complexe 1999) ; « Violence et colonisation pour en finir avec la guerre des mémoires » et « Quand on chantait les colonies » (Syllepse).

[3Pour tout renseignement : voir http://perso.orange.fr/mouans-sartoux/.