Histoire coloniale et postcoloniale

Nous contacter

Accueil > racisme, antisémitisme, xénophobie > racisme, antisémitisme > arabes, musulmans, Islam... > une mauvaise blague de potache qui témoigne de la banalisation du (...)

une mauvaise blague de potache qui témoigne de la banalisation du racisme

vendredi 5 août 2011

« Lorsqu’il y en a un, ça va, c’est lorsqu’il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes » avait déclaré Brice Hortefeux, alors ministre de l’Intérieur, lors de l’université d’été 2009 de l’UMP, à propos d’un militant UMP d’origine arabe.
Il y a un mois, la Droite populaire du député Lionnel Luca organisait un apéritif « saucisson vin rouge » dans les locaux de l’Assemblée nationale.
Ces jours-ci, un élu municipal UMP de la commune de La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes) raille l’accent maghrébin dans un mail envoyé le jour de l’ouverture du Ramadan.

Les dirigeants politiques dont les propos alimentent les préjugés racistes sont-ils conscients de leur responsabilité dans la banalisation des comportements inadmissibles ?

L’humour "extrême" d’un élu UMP des Alpes-Maritimes

[Nice-Matin le 4 août 2011]


« Je suis atterré. Je suis dépassé par les événements. » L’élu UMP collois Gilbert Garelli est groggy. K.O debout. Jamais, jure-t-il, il ne pensait que ce qu’il présente comme « simplement de l’humour » allait entraîner « une telle histoire, une telle affaire ».

Le 1er août jour du début du ramadan, le conseiller municipal UMP de la Colle-sur-Loup, opposant du maire Christian Berkesse, a envoyé à ses « amis » politiques, (une vingtaine de personnes, selon une source bien informée, NDLR) un mail jugé selon certains de ses destinataires « ignoble » ou encore « totalement déplacé ».

Caricature de l’« accent » arabe

Dans ce courriel, cet ancien candidat aux municipales, mais aussi délégué UMP pour la circonscription à La Colle-sur-Loup, caricature l’accent « maghrébin », en évoquant tour à tour mosquée, foulard et programme du PS.

Christian Berkesse, resté sans voix un instant à la lecture de ces quelques lignes, se dit très étonné. « Je ne sais pas quoi vous dire d’autre que mon étonnement. Je ne l’ai jamais entendu tenir de tels propos. Je ne le connais pas du tout comme ça », lâche le premier magistrat collois en parlant de son adversaire politique.

En pièce jointe du mail, Gilbert Garelli proposait également d’étudier le programme socialiste... qui apparaissait écrit en arabe ! Et terminait par : « Je vous avais dit de lire de droite à gauche »...

Christian Estrosi, patron de l’UMP dans le département, a expliqué « ne pas être au courant de la teneur de ce mail ». Mais renseignement pris, le député-maire de Nice a jugé cela « intolérable ». Il a demandé à son secrétaire départemental adjoint Pascal Condomitti, de mener l’enquête, affirmant que « cela ne restera pas sans suite, des décisions fortes vont être prises ».

Pascal Condomitti a donc écrit au député UMP de la circonscription Lionnel Luca, également vice-président du conseil général des Alpes-Maritimes, et à Corinne Guidon, déléguée de circonscription UMP pour « savoir s’ils avaient eu connaissance de ce mail et connaître leur avis sur la suite à donner ».

Le secrétaire départemental adjoint de la fédération UMP des Alpes-Maritimes conclut : « Nous prendrons si nécessaires, les mesures pour que de tels agissements inacceptables ne restent pas sans suite ».

Excuses publiques

Corinne Guidon, qui explique avoir été l’une des destinataires de ce courriel douteux, déclare de son côté : « J’espère que Gilbert a été maladroit dans son vocabulaire. Ce n’est pas sa façon de faire d’habitude. J’ai un peu tiqué en le lisant, en me disant juste que moi je n’aurai pas fait ce genre d’humour. »

Gilbert Garelli a tenu très vite à présenter des excuses publiques et a envoyé un courriel de regrets à ses « amis ».