Histoire coloniale et postcoloniale

Nous contacter

Accueil > racisme, antisémitisme, xénophobie > les étrangers > l’hirondelle de Banksy chassée de Clacton

l’hirondelle de Banksy chassée de Clacton

mercredi 22 octobre 2014


Ce graffiti de Banksy a été effacé, mercredi 1er octobre, par le service "propreté" de la ville de Clacton-on-Sea, en Angleterre.
Le sort funeste de l’hirondelle au plumage colorée de Clacton-on-Sea en dit long sur l’Angleterre d’aujourd’hui ... cinq gros pigeons gris brandissant des pancartes hostiles : « Les migrants ne sont pas bienvenus ! », « Retourne en Afrique ! », « Pas touche à mes vers ! »


Ce graffiti de Banksy a été effacé, mercredi 1er octobre, par le service "propreté" de la ville de Clacton-on-Sea, en Angleterre.
Le sort funeste de l’hirondelle au plumage colorée de Clacton-on-Sea en dit long sur l’Angleterre d’aujourd’hui ... cinq gros pigeons gris brandissant des pancartes hostiles : « Les migrants ne sont pas bienvenus ! », « Retourne en Afrique ! », « Pas touche à mes vers ! »

Mais tous ces volatiles se sont envolés, ou plutôt ils ont disparu du mur où Banksy, artiste au pochoir connu pour ses peintures de rue impromptues, les avaient posés. Un habitant anonyme se disant offensé par un message raciste, a appelé la hotline municipale antigraffitis. Le service « propreté » de la ville de Clacton s’est montré d’une efficacité redoutable : il a effacé mercredi 1er octobre le message pictural.

L’affaire prend évidemment tout son sens lorsqu’on sait que, jeudi 9 octobre, Clacton-on-Sea où a été élu le premier député de l’UKIP, le parti anti européen et xénophobe.

D’après Philippe Bernard, Le Monde