Histoire coloniale et postcoloniale

Nous contacter

Accueil > les nostalgiques de la colonisation > Béziers - Ménard > il n’y a plus de “rue du 19 mars 1962” à Béziers

il n’y a plus de “rue du 19 mars 1962” à Béziers

dimanche 15 mars 2015

Il n’y a plus de Rue du 19 mars 1962 à Béziers : celle qui portait ce nom a été rebaptisée Rue Cdt Denoix de Saint Marc par Robert Ménard le 14 mars 2015, au cours d’une cérémonie officielle.

Selon la police, entre 1 200 et 1 400 personnes étaient venues dire “merci” au maire de Béziers, qui a profité de l’occasion pour développer ses thèmes favoris au fil d’un très long discours politique [1], achevant son allocution sous les acclamations de ses partisans qui hésitaient à scander maladroitement “Algérie française” (ti ti ti ta ta), comme Ménard les y incitait.

Cette initiative du maire de Béziers a été condamnée par beaucoup – une pétition en ligne a recueilli plus de 3600 signatures d’opposants. Près de 600 personnes étaient venues manifester leur condamnation d’une décision de Robert Ménard, qu’ils ont hué aux cris de « Ménard facho, Ménard assassin  ». Elles répondaient aux appels lancés par un grand nombre d’organisations, dont des associations d’anciens combattants. L’important service d’ordre est parvenu à tenir le groupe des opposants à distance des participants à la cérémonie officielle ; les slogans des opposants étaient presque couverts par le moyen d’une puissante sono qui relayait à l’extérieur de la cérémonie la performance musicale d’une fanfare ...

Les opposants avaient pu trouver quelque encouragement dans le communiqué officiel du Parti socialiste diffusé dans la matinée.

[Mis en ligne le 14 mars 2015, mis à jour le 15]


Robert Ménard rebaptise une rue du nom d’un partisan de l’Algérie française [2]

Communiqué du Parti socialiste [3]

Le maire de Béziers, soutenu par le FN, porte atteinte à la République

Le 14 mars 2015

Le Parti socialiste exprime sa vive réaction suite à la décision de M. Ménard, Maire de Béziers soutenu par le Front National, de débaptiser la rue du 19 mars 1962, date officielle de l’armistice, devenue en 2013 date officielle de commémoration de la fin de la Guerre d’Algerie.

Le Parti socialiste s’associe aux initiatives qui se dérouleront ce jour à Béziers contre la décision de M. Menard.

Enfin, il appelle les socialistes et les Républicains, à faire du 19 mars prochain, aux cotés de la FNACA, un moment de concorde et de réconciliation nationale.

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a accusé Robert Ménard et le FN de "réécrire l’Histoire" et de "mépriser la mémoire" en s’en prenant à la République [4].


Complément (ajouté le 23 mars 2015)

Beaucaire suit Béziers

Le maire de Beaucaire a profité de la cérémonie officielle du 19 mars pour annoncer son intention de débaptiser la rue du 19-Mars-1962 : « J’ai décidé de laver l’affront que représente cette date pour beaucoup de nos anciens. Je débaptiserai dans les prochaines semaines la rue du 19-mars-1962 et lui donnerai un nom moins polémique. » Julien Sanchez a indiqué qu’il ferait connaître son choix dans les prochaines semaines.


[1Le discours de Robert Ménard figure sur le site internet de la mairie de Béziers : http://www.ville-beziers.fr/decouvr....