Histoire coloniale et postcoloniale

Nous contacter

Accueil > la reconnaissance du passé colonial > les nations et leurs passés > c’est maintenant officiel : Franco était un dictateur

c’est maintenant officiel : Franco était un dictateur

mardi 14 avril 2015, par la rédaction

Ça n’a l’air de rien, mais c’est tout de même un progrès : l’Académie royale espagnole d’Histoire va autoriser la version en ligne de la biographie officielle de Franco à mentionner le fait que son régime était une dictature. Jusqu’ici, il était qualifié de « régime autoritaire mais non totalitaire ».

Cette décision fait suite à une revendication de l’Association espagnole pour la reconnaissance de la mémoire historique, qui estimait que cette qualification faisait insulte aux victimes du franquisme. Franco devrait donc prochainement être reconnu comme « dictateur » sur le site de l’Académie royale espagnole d’Histoire.
 [1]

Franco (photo AFP)

C’est officiel, Franco était un dictateur

par Fiona Gowan, The local, le 7 avril 2015 [2]


Après des années de campagne, des parents de victimes obtiennent que l’Académie royale espagnole d’Histoire reconnaisse que le régime de Franco était une dictature.

La biographie officielle du général fasciste, qui, en organisant un coup d’Etat contre la République espagnole, a déclenché une guerre civile de trois ans, suivie de 36 ans d’un régime totalitaire, sera modifiée.

La nouvelle directrice de l’autorité espagnole dans le domaine de l’histoire a admis que la qualification d’El Generalisimo sera modifiée et qu’il sera reconnu comme un "dictateur".

La notice actuelle, qui date de 2011, décrit comment Franco "est devenu célèbre pour le courage dont il a fait preuve sur le champ de bataille" et elle évoque les années de pouvoir comme "un régime qui était autoritaire, mais pas totalitaire."

La biographie, écrite par le professeur Luis Suárez, un octogénaire, expert en histoire médiévale, ayant des liens avec le régime de Franco, a suscité l’indignation au moment de sa publication.

Les militants ont fait pression pour que la notice soit modifiée et qu’elle mentionne des atrocités commises sous les ordres de Franco.
Pour l’Association espagnole pour la récupération de la mémoire historique la notice actuelle est "une insulte aux victimes" du régime de Franco.

Carmen Iglesias, la nouvelle directrice de l’Académie royale espagnole d’Histoire a déclaré mardi à la chaîne Cadena Ser que la version numérique de la biographie serait prochainement modifié pour décrire Franco comme un "dictateur". Elle n’en a pas dit plus concernant les modifications envisagées.


[1Référence : brève publiée sur Libération, le 9 avril 2015, avec l’intitulé : « Espagne, un petit pas de plus vers la reconnaissance de la dictature franquiste ».

Voir également :
La Real Academia de la Historia modificará la definición de Franco sur le site d’El Pais, le 7 avril 2014.

[2Traduction : LDH Toulon.