Histoire coloniale et postcoloniale

Nous contacter

Accueil > racisme, antisémitisme, xénophobie > racisme, antisémitisme > juifs / israéliens > à l’origine de la création de l’État d’Israël

à l’origine de la création de l’État d’Israël

mercredi 6 août 2014, par la rédaction

Georges Galloway, député britannique antisioniste et pro-palestinien, a donné une leçon d’histoire à un auditeur juif. Par trois fois, ce dernier avait évité de répondre à la question que lui posait le député : « De quel droit la Grande-Bretagne peut-elle vous donner le pays de quelqu’un d’autre ? [1] ». Une allusion à la déclaration Balfour en 1917 par laquelle le gouvernement britannique déclarait « envisage[r] favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif. »


La déclaration Balfour est en réalité une lettre adressée le 2 novembre 1917 par lord Balfour, alors ministre britannique des Affaires étrangères
à Lord Rotschild :

« J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l’adresse des aspirations sionistes, déclaration soumise au cabinet et approuvée par lui.

« Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays. »


[1« what right did Britain have to grant you somebody else’s country ? »